Louis XIV et Mme de Maintenon

Le Fabuleux Noël du Château de Maintenon

Pour Noël,  Madame de Maintenon est une nouvelle fois à la fête dans son propre château. Une dizaine de scénettes y retrace toute sa vie mais pas que…

De petite cendrillon le balai à la main, nous la voyons devenir Madame Scarron puis gouvernante des bâtards de Louis XIV, enfin épouse secrète du roi… jusqu’à la mort de ce dernier en 1715.

Les époux de Noailles et Winston Churchill nous font revivre l’histoire plus récente du Château de Maintenon.

Un tourbillon de costumes et de décors, une très belle mise en scène et 458 bénévoles qui ont réussi un spectacle vraiment fabuleux qu’il nous faut saluer bien bas à défaut de pouvoir les applaudir.

Gageons que cette aventure humaine se renouvelle en 2016, nous y participerons avec le même bonheur.


10 ans d'Amalgame

J’ai dix ans

Dix ans déjà qu’Amalgame invite chaque année les Baillarmois à son dîner spectacle.

Pour fêter ses dix ans, la troupe a choisi ces 14 et 21 novembre 2015 la carte de la rétrospective avec les meilleurs extraits de ses 10 derniers spectacles.

Nous retiendrons tout particulièrement le duo J.D. Mitchel et J.C. Gainsbourg dans « Vieille canaille » ou encore « les yeux bleus qu’Isabelle a », mais également les Bailleau-Brothers, plus vrais que nature, dans l’indémodable « Everybody needs somebody » et enfin une “Salsa du Démon” endiablée vraiment Splendid !

Une très bonne soirée que nous avons partagée entre amis.


La fille de Madame Angot

La fille de Madame Angot

On connaît la Révolution, on connait l’épopée Napoléonienne, on connait moins l’entre deux, le Directoire et pourtant…

Cette tranche d’histoire de quelques années seulement (1795 à 1799) est intéressante à plus d’un titre.

Après plusieurs années de Terreur et de dictature jacobine, le peuple revit.

Mais c’est la bourgeoisie la grande gagnante et elle écrivit la constitution de l’An III à son avantage.

C’est cette période intermédiaire marquée bien sûr par une certaine exubérance avec les « Incroyables » et les « Merveilleuses » qui sert de cadre à cet opéra-comique.

Clairette, fille de la célèbre Madame Angot doit se marier avec Pomponnet, le perruquier mais elle préfère à ce dernier un chansonnier royaliste, Ange Pitou.

Epousera-t-elle Pomponnet ou Ange Pitou ? Peu importe car c’est elle qui choisira.

Charles Lecocq peut être fier de cette énième représentation de son opéra-comique que nous a proposé avec beaucoup de talent l’association Vocalyr le 29 novembre à Gallardon.